You Are Viewing

Retour sur… les UX Days 2016

Retour sur… les UX Days 2016

21 juin 2016

Au retour des UX Days 2016 organisés par le FLUPA, nous avons souhaité partager avec vous les découvertes que nous avons faites lors de ces journées de conférences et d’ateliers !

Les UX Days, qu’est-ce que c’est ?

Depuis 5 ans, les UX days sont LE rendez-vous annuel des professionnels de l’UX ! À travers 2 journées d’ateliers et de conférences se rencontrent des experts de l’expérience utilisateur pour échanger leurs méthodes et connaissances et s’inspirer les uns les autres.

Le 16 juin dernier se sont tenus plus de 10 ateliers sur différentes thématiques : comprendre la technique des chapeaux de Bono, utiliser les PLEX Cards, savoir comment pitcher l’UX à sa grand mère, etc.
Le 17 juin était réservé aux conférences – 18 au total – permettant aux UX designers d’enrichir leurs réflexions à travers des retours d’expériences et des présentation de tendances et outils.

IMG_4541

Ce qu’il faut retenir des UX Days 2016, en une méthode : vive le Design Sprint !

Le Design Sprint nous a été présenté par Marie-Amélie Cotillon à travers son retour d’expérience d’un projet mené avec des militaires.
Il s’agit d’un processus de conception accéléré sur 5 jours, impliquant l’ensemble des parties prenantes et dont l’objectif est de s’assurer le plus tôt possible que le service est viable, avant de se lancer dans une production longue et parfois coûteuse. Pour y parvenir, un objectif précis à atteindre est fixé chaque jour :

  • Jour 1 | Découvrir & comprendre : poser le problème à résoudre.
  • Jour 2 | Rechercher & diverger : trouver le maximum de solutions pour répondre au problème.
  • Jour 3 | Décider : sélectionner une solution.
  • Jour 4 | Prototyper : réaliser une maquette ou un Proof Of Concept (POC) de la solution.
  • Jour 5 | Tester : valider la solution en la soumettant à des utilisateurs.

Cette démarche a été créée par des équipes de designers dans les laboratoires de Google. C’est notamment Jake Knapp qui est à l’origine de sa déclinaison officielle au sein de l’équipe de GV – Google Ventures – le fond de placement fondé par Google en 2009.
Jake Knapp est également l’auteur du livre « Sprint, how to solve big problems and test new ideas in just five days ».

Ce qu’il faut retenir des UX Days 2016, en un outil : utilisons les UX Cards !

Lors de sa conférence “Méthodologies UX : révolutionnez votre toolbox”, Carine Lallemand nous a présenté de nombreux outils de conception & d’évaluation en UX, tels que le meCUE, le User Experience Questionnaire, l’echelle AttrakDiff, le site web EmotionTypology, etc. Notre attention a été retenue par les UX Cards. Conçues par Carine Lallemand, docteur en psychologie et ergonomie cognitive, sur la base de travaux menés en psychologie sur la notion d’expérience utilisateur, les UX Cards sont utilisées par les équipes pour concevoir et évaluer des éxperiences. Elles servent à stimuler l’inspiration autour de toutes les dimensions de l’expérience.
Le kit est constitué de deux types de cartes :

  • 7 cartes des besoins, qui représentent chacune un besoin psychologique fondamental à épanouir: indépendance, compétence, influence, sécurité, etc.
  • 2 cartes d’instructions, qui présentent des exemples de techniques d’idéation pouvant faciliter la génération d’idées.

Pour en savoir plus, suivez le blog de Carine Lallemand et téléchargez les UX Cards v1 en français !

Ce qu’il faut retenir des UX Days 2016, en une tendance : misons sur les Invisibles Apps !

Le mot d’ordre sur les tendances digitales selon la conférence de Quention Bouissou : les Invisibles Apps ! Ce sont ces apps qui tournent en fond et apparaissent avant même que nous en formulions le besoin en se basant sur des capteurs et des données contextuelles. Sachant qu’une application sur cinq n’est utilisée qu’une seule fois, l’objectif d’une app à l’heure actuelle est d’optimiser au maximum son utilité sur le minimum d’attention de l’utilisateur.
Les Invisibles Apps n’ont pas d’interface propre mais elles permettent à l’utilisateur d’avoir une conversation via différents canaux tels que le SMS, les messageries ou encore le mail ! Elles fonctionnent grâce à un design prédictif et l’Intelligence Artificielle. Par exemple, nous pouvons citer les apps Clara, Peter, Magic, Clacdesdoigts ou encore Invisible Girlfriend !
Le concept d’Invisible Apps est étroitement lié avec celui des bots, ces robots intelligents qui s’installent dans nos systèmes de messagerie. Pour en savoir plus, découvrez notre étude dédiée à la thématique des bots ici !

En bref, ce que nous avons également aimé…

  • La stratégie UX doit être la « North Star » qui guide la conception de services et d’objets (What’s your plan : Genius, Luck or Strategy ? – Paul Bryan).
  • Nous sommes dans une nouvelle ère; l’interaction design, où de nouvelles utilisations voient le jour comme le nose swiping, c’est-à-dire le fait de déverrouiller ses devices avec le nez, compte tenu d’un contexte particulier (Aux sports d’hiver, à moto, etc…). (Nozeswiping-friendly – Christophe Cotin Valois)
  • Mettre des mots sur des pratiques ; comme le culte du Cargo (faire par mimétisme), l’HIPPO (Highest Person Paid Opinion), le syndrome de Stockholm en UX, etc. (5 concepts pour briller en société, et accessoirement en UX – Guillaume Abel)
  • L’UX s’applique également en contexte social, mais différemment : dépasser les appellations légales pour faire émerger les besoins, comprendre les touchpoints culturels, tester vite et officialiser. (Design pour les réfugiés – Renaud Castaing)
  • Différencier collaboration (travailler ensemble et échanger ses intérêts) et coopération (travailler ensemble pour servir un intérêt unique). (Collaboration et empathie – Céline Tonnelier)
  • L’intégration de do-goals et be-goals dans l’UX pour créer des services et objets experientiels tels la lampe de chevet GLO ou la boite de développement de photos PhotoBox. (Méthodes de design UX : révolutionnez votre toolbox – Carine Lallemand)

 

En conclusion, cette année encore les salles du FLUPA UX Days étaient remplies par des UX Designers passionnés, réunis autour d’un même état d’esprit :

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn