You Are Viewing

MobileOne 2019 : Retour sur notre table ronde Réalité Augmentée

MobileOne 2019 : Retour sur notre table ronde Réalité Augmentée

15 novembre 2019

Retour sur MobileOne 2019, auquel nous participions cette année, un événement dédié au mobile sur deux journées avec des conférences, du networking, des tables rondes, des corners business…
 
IMG_8655
 
En plus du stand sur lequel Hugo, Mickaël, Séverine & Marie affichaient fièrement les couleurs de l’agence et discutaient des enjeux stratégiques de vos marques (là, sur la photo, c’est Hugo à son 1er RDV), l’agence a donné de la voix sur la scène de MobileOne ! 🎙
 
 
Introduction de Renaud Ménérat & Vincent Pillet (co-fondateurs de l’agence) sur la révolution de la réalité augmentée et les enjeux techniques, UX & UI à appréhender pour se lancer dans un projet d’AR, suivie d’une table ronde alimentée des retours d’expérience de deux de nos clients : 
+ Lucie Pénicaud, Head of Innovation and Acceleration, e-voyageurs SNCF à propos de l’expérimentation de guidage en gare en AR que nous avons développée,
+ Jean-Philippe Allain, Digital Development Director, Boulanger, sur le module de projection de produits en AR dans son intérieur, intégré à l’application.
  
Table ronde_ Renaud Table ronde_Vincent
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
©MobileOne 2019
 
 
Vous l’avez manquée ? On vous récapitule quelques enseignements de ces retours d’expérience.
 
Table ronde
©MobileOne 2019
 
e-voyageurs SNCF s’est lancé dans l’expérimentation de la réalité augmentée au sein de la gare Saint Lazare avec le framework ARKit. L’idée ? Permettre aux voyageurs de s’orienter, de rejoindre leur quai en prenant le meilleur trajet possible, et de localiser des points d’intérêt sur leur trajet (pharmacie, toilettes, restaurant…). 
 
« La réalité augmentée permet surtout d’offrir une réalité simplifiée à l’utilisateur » – Lucie Pénicaud, e-voyageurs SNCF.
 
L’objectif était de proposer une expérience hors connexion, que l’utilisateur puisse utiliser sans GPS (pas assez précis car l’AR nécessite de connaître la position exacte de l’utilisateur) et sans balises émettrices ou beacons. Nous avons donc utilisé la cartographie de la gare et réalisé un maillage de points d’intérêt pour construire des itinéraires, ainsi que des marqueurs (balise, point de repère) qui marquent le démarrage de l’expérience. Ensuite, ce sont les capteurs de l’iPhone qui, au travers de la caméra et de l’infrarouge, continuent d’interpréter la position du voyageur. En revanche, la non maîtrise de l’environnement réel constamment changeant, notamment avec les passants dans la gare, rendait l’expérience instable et perturbait la précision des capteurs, car ARKit 2 ne gérait pas l’occlusion (cette fonctionnalité a depuis été intégrée sur ARKit 3).
 
Cela fonctionne donc pour un POC mais le déploiement dans plusieurs autres lieux sous cette forme serait long et complexe dans la mesure où la numérisation précise des lieux sujets à des changements fréquents (popup store, travaux,…) est un travail laborieux. La prochaine étape consistera alors à stabiliser la technologie pour pouvoir l’offrir à tous les clients et étendre les use cases. 
 
Côté Boulanger, après un test sur l’augmentation du catalogue de Noël pour mesurer l’appétence des clients pour la réalité augmentée, le distributeur a implémenté une brique d’AR in-app répondant à un besoin de réassurance des clients, notamment lors de la commande de TV ou de machine à laver, quant aux dimensions du produit et à l’encombrement qu’il prendra dans son intérieur. 
 
« En tant que distributeur des derniers smartphones qui supportent la réalité augmentée, Boulanger souhaitait jouer un rôle dans la démocratisation des usages liés à cette techno » – Jean-Philippe Allain, Boulanger.
 
La grosse difficulté ? La disponibilité des modèles 3D. Boulanger dispose de 25 000 références de marques internationales, la modélisation 3D de ces produits était trop complexe à réaliser, dans la mesure où la plupart des marques (excepté Apple…) ne mettent pas à disposition du distributeur les modèles.
 
La solution ? Répondre à la question « Est-ce que ça rentre chez moi ? » par des cubes représentant des volumes aux différentes dimensions qui existent selon les catégories de produits. 
 
« Aujourd’hui, 1 utilisateur de notre app sur 5 opte pour la visualisation en AR pour se projeter avant l’achat d’une TV » – Jean-Philippe Allain, Boulanger.
 
Next step ? L’AR en magasins, (qui ont tendance à perdre des mètres carrés de surface) permettrait de visualiser les autres coloris non exposés en rayon par exemple… Affaire à suivre ! 
 
IMG_8277
 
Vous souhaitez creuser le sujet ? L’agence vient tout juste de publier une étude (gratuite) sur les usages & opportunités de la réalité augmentée appliquée au mobile, à télécharger sur notre site.
 
Vous souhaitez échanger avec nous sur un projet ? Contactez-nous !